La PopArtiserie

Galerie d'art urbain - Concerts - Bar

INTO THE STEEL

INTO THE STEEL

L’exposition INTO THE STEEL avec JANA & JS, JEF AEROSOL, LEVALET, MONKEYBIRD et RNST se tiendra du 7 décembre au 6 janvier

Vernissage le jeudi 7 décembre à partir de 18h.

Entrée libre.

L’exposition INTO THE STEEL présente cinq artistes reconnus dans les rues et les galeries du monde entier. Cette fois ils composent leurs oeuvres autour du métal, support ou accessoire. Une manière de montrer à quel point le support est essentiel chez ces artistes issus des arts urbains. L’art pictural n’est plus juste une composition nécessitant un appui plane et solide.
De même que, dans la rue, l’artiste épouse la façade, la texture du mur, utilise les lézardes et l’usure des matériaux comme partie intégrante de son œuvre, de même en atelier, il va chercher un support habité par une histoire, un sens, une utilité et provoquer un choc poétique en le ranimant avec sa peinture.
Le matériaux de base, séparé de son contexte, inutile, mort et destiné à la destruction, se trouve soudain habité par le mystère de la création artistique.
Jana & Js utilisent les rayures et l’oxydation comme autant de rappels du trouble émotionnel de leurs personnages, Levalet crée autour d’outils incisifs et coupants comme l’est son regard sur notre monde.

Ces artistes sont issus de l’éphémère, ils connaissent très bien ce mécanisme de la disparition où le temps qui passe avale au fil des saisons, des ravalements et des vandales leurs œuvres murales. A l’image des plateaux d’étagères industriels de Jef Aerosol, ils choisissent des supports qui semblaient irrémédiablement voués à la disparition, imprimant dans leur création un dialogue essentiel entre la vie et la mort, l’apparent et le néant. Ce n’est à nouveau pas un hasard si la biennale d’art urbain 2017 a pris place à Völklinger Hutte près de Sarrebruck, dans cette gigantesque aciérie abandonnée aux airs post-apocalyptiques. Notre monde est à l’agonie semble nous dire cette nouvelle génération d’artistes. Mais dans cette oxydation et cette rouille, regardez nos couleurs, nos rires et nos peines. Regardez combien nous sommes vivants!